Titulaires

Bertrand DUBAELE |

Mail : adresse@adresse.com

Catherine  LETONDAL |

Mail : adresse@adresse.com

Suppléant.e.s.

Thomas  MANRIQUE |

Mail : adresse@adresse.com

Marion   PARANT|

Mail : adresse@adresse.com

Les 20 et 27 juin vous choisirez vos représentant·e·s au Conseil Départemental ! Conscient·e·s d’être la génération qui doit intégrer dans ses choix politiques l’urgence climatique, nous, candidat·e·s écologistes, vous proposons de concrétiser des actions et des projets qui réconcilient l’Humain et l’environnement pour une Haute-Garonne résiliente, ancrée dans la transition écologique, économique et sociale.

L’ÉCOLOGIE : RÉALISTE ET URGENTE

L’écologie n’est pas qu’un enjeu à la mode d’aujourd’hui. C’est réfléchir au long terme, dans le sens de l’intérêt général. La crise sanitaire révèle l’urgence de repenser nos modes de vie. L’environnemental, le social et l’économique sont impensables séparément. Réchauffement climatique, pandémie, crise sociale, effritement des démocraties sont les conséquences de choix dépassés qui nous mènent à l’impasse. Nous avons le pouvoir de changer de logique, en changeant celles et ceux qui nous gouvernent et en incluant vraiment la voix des citoyen.ne.s. Votons maintenant pour l’écologie.

LE CD31 PEUT FAIRE PLUS ET MIEUX

Soyons exigeant.e.s et exemplaires. Plaçons la barre plus haut en matière de solidarité. Priorité absolue à l’aide sociale, à la jeunesse, aux aîné.e.s, aux plus fragiles, à la culture, aux SDIS et à la santé. Stop aux conflits d’intérêt, au copinage et gabegies. Le département c’est LA solidarité, l’entraide, ajoutons : la convivialité, la rencontre des différences, des cultures, le dialogue, l’écoute de chacun.e. La Haute-Garonne ressemblera aux haut-garonnais.es : métissée et résiliente, fraternelle et tournée vers l’avenir

AMÉNAGER LE TERRITOIRE NE S’IMPROVISE PLUS

L’enjeu est crucial et l’écologie a déjà gagné la bataille de l’opinion. Elle doit maintenant se traduire dans les faits : transports doux, performance énergétique, protection des espaces naturels, circuits-courts, sacralisation de l’eau, Agriculture Bio… c’est notre avenir. Il se met déjà en place… mais trop lentement ! La France s’est engagée pour la neutralité carbone à l’horizon 2050. C’est pourquoi l’écoconditionnalité doit être systématique pour chaque euro utilisé par le conseil départemental.

PROTÉGER, INTÉGRER, ÉDUQUER

L’économie néo-libérale exclus, divise, met en compétition. Nous devons revenir à un modèle de vivre ensemble fondé sur le partage, la convivialité et la reconnaissance de chacun.e. Reconnaître et intégrer les différences, les minorités ethniques, les personnes en situation de handicap et les personnes LGBT : C’est un enjeu de société ! Le Département doit agir pour protéger et inclure les victimes de violences et de discriminations, mais aussi pour former et éduquer toutes les générations aux richesses que sont les différences pour l’humanité.