Titulaires

Alexandra  MARC | 28 ans
Consultante en stratégie, investie dans les causes animales et environnementales.

Mail : eelvcazeres@hautegaronne2021.fr

Marc  FRUTEAU DE LACLOS | 31 ans
Praticien bien-être, porte comme valeurs l’humain et le vivant.

Mail : eelvcazeres@hautegaronne2021.fr

Marie-Cécile   SEIGLE-VATTE |
Conseillère municipale d’Agassac.

Mail : eelvcazeres@hautegaronne2021.fr

Suppléante

Romain  GALLIEN |

Mail : eelvcazeres@hautegaronne2021.fr

Suppléant

La question écologique est devenue une évidente priorité politique. Notre projet écologiste, social et solidaire, c’est celui du bien-vivre pour toutes et tous. Des transformations fondamentales sont à engager dès maintenant pour mettre le cap sur un avenir résilient et solidaire. Nous devons agir sur notre rapport au climat, au vivant et aux animaux, sur la façon de nous nourrir, de nous loger, de nous déplacer, de produire, de consommer et de travailler. Cela s’incarne dans tous les territoires de notre Département.

Les élections départementales seront des échéances décisives. Il est urgent d’agir. Nous avons la conviction que les changements indispensables pour faire évoluer les politiques et la gouvernance du Département doivent se construire avec vous.

LES AXES PRIORITAIRES QUE NOUS METTRONS EN OEUVRE, DÈS NOTRE ÉLECTION, SE DÉCLINENT EN 6 ACTIONS

– Nourrir nos territoires avec l’accès à une alimentation de qualité, biologique, locale et solidaire pour toutes et tous en développant des filières alimentaires, de la production bio à la transformation, qui mobilisent la logistique douce (fret, voies douces, vélo-cargo…) assurant de justes rémunérations aux productrices et producteurs, et respectant l’environnement et le bien être animal ;

– Agir sur la restauration hors-domicile (collèges, EHPAD publics comme privés, cantines du personnel départemental…), autour des filières biologiques et locales, et poursuivre les efforts sur la réduction du gaspillage alimentaire en restauration collective ;

– Créer une cellule d’ingénierie pour accompagner les petites Communes qui s’engagent dans la transition écologique grâce au recrutement mutualisé d’ingénieurs en écologie qui seront mis à la disposition des Communes ;

– Etre acteur dans l’aménagement de notre territoire : le Conseil départemental donnera ses avis sur les PLUI (Plan Local d’Urbanisme Intercommunal) en veillant à préserver les aires naturelles et les espaces verts, en privilégiant le regroupement les activités économiques et les zones d’habitation pour éviter les déplacements et revitaliser nos centre-villes ;

– Eco-conditionner la garantie des prêts des bailleurs sociaux en s’assurant de la qualité des logements, notamment par l’utilisation de matériaux biosourcés et par une isolation renforcée ;

– Mettre à l’abri les mineurs migrants non accompagnés en recherchant des hébergements plus propices à l’accueil et en soutenant les associations. Mettre en place une coopération avec les pays d’origine liée au développement. Le soutien au développement permet de réduire les flux migratoires.