De manière générale, le Département ne soutiendra plus les activités ne respectant pas les besoins physiologiques des animaux ou ayant des pratiques cruelles à leur égard.

Le département mettra en place une délégation à la condition animale, dotée d’un budget en propre, d’un budget participatif, et d’une équipe dédiée. Cette délégation :

  • impulsera des projets bénéfiques aux animaux,
  • veillera à mettre fin aux pratiques cruelles,
  • aura compétence de médiation pour prévenir les conflits d’usages liés à la nature.

Il créera une assemblée consultative (élus municipaux, associations, professionnel.ne.s, expert.e.s scientifiques, acteurs institutionnels, syndicats, citoyen.ne.s…) de la condition animale comme outil de concertation et de co-construction des politiques publiques.

Dans ses interventions, le département favorisera la reconnexion des citoyennes et citoyens, enfants et adultes, à la biodiversité et aux animaux par l’éducation, l’immersion et l’expérience de la nature.

Animaux d’élevage

Le Département favorisera les équipements de transformation (abattoirs mobiles, ateliers de transformation…) limitant les souffrances animales, ainsi que leur transport. Il créera une charte départementale pour un élevage proposant des avancées extra-légales en matière de bien-être animal.

Animaux de compagnie

Le Département favorisera la présence d’animaux de compagnie dans les établissements médico-sociaux accompagnant les personnes âgées et les personnes en situation de handicap, de même que pour les structures d’accueils de personnes en situation de précarité.

Le Département créera des partenariats avec des associations pour que l’animal soit placé (dans un refuge ou une famille d’accueil) le temps de l’hébergement de la personne responsable en structure d’accueil ou pour son hospitalisation.

Le Département soutiendra les associations animalistes qui promeuvent la régulation des animaux de compagnies dont les populations sont trop importantes.

Les cirques exhibant des animaux sauvages ne seront pas subventionnés et ne seront pas accueillis par le Département.