https://www.hautegaronne2021.fr/wp-content/uploads/2021/06/Dossier-de-presse-Inauguration.pdf

« Ici passe la voie ferrée » Cette ligne, qui mène vers d’autres départements (Tarn, Aveyron, Lot…) est la branche nord-est de « l’étoile ferroviaire » toulousaine. Une étoile à 5 branches qui compte 25 gares dans le périmètre de Tisséo.

Cette étoile pourrait être valorisée dans l’optique de la création progressive d’un réseau de RER, ou SEM, « Service Express Métropolitain »

Cette politique permettrait  :

-d’agir rapidement, d’offrir des premières solutions à court terme, grâce à la valorisation de l’existant. Une ligne nord-est sud-est est possible d’ici 2 à 3 ans.

-de servir pour les trajets quotidiens, domicile-travail (de 6h à minuit) mais aussi les trajets de loisirs.
Traverser l’agglomération sans voiture, ce qui est impossible actuellement !

-de répondre à l’engorgement de l’agglomération, qui va empirer progressivement :
Sur notre secteur, avec les travaux de la ligne 3 du métro à Bonnefoy, un axe déjà saturé
Sur toute l’agglomération, avec la mise en place de la Zone à Faibles Emissions (ZFE) : d’ici 2024, des milliers de véhicules n’auront plus accès à un périmètre important dans Toulouse.
Certaines villes de l’agglomération s’en trouveront encore plus engorgées : dans notre secteur, L’Union et Saint-Jean.

-de permettre une meilleure égalité d’accès aux transports en commun.

Elus au Conseil Départemental, nous défendrons ce projet auprès de tous les acteurs concernés. Parmi eux, la Région.

Ecologiste, elle soutiendra ce projet.

Nous participerons financièrement à la création de nouvelles haltes ferroviaires ainsi qu’à l’aménagement de haltes et gares existantes.

Sur notre branche nord-est, il y a un fort potentiel d’emplacements. Amouroux et Balma L’Union, à proximité du centre commercial semblent être les emplacements les plus significatifs : les études trancheront !

D’ici 2 ou 3 ans, une première ligne pourrait être mise en place, entre la branche nord-est et la branche sud-est de cette fameuse « étoile ferroviaire ».

Avec une tarification intégrée, ce serait beaucoup de liberté retrouvée pour les habitants de nos cantons !

Les candidats écologistes de cantons Toulouse 3, Toulouse 8 et Toulouse 9 :
Karine LAFFITTE et Florent LEPEYTRE, Kavout MAHY et Jean-Charles VALADIER, Elisabeth MATAK et Malik PAVAUX
Et leurs remplaçantes et remplaçants
Kristel MOINET et Aziz ABOULARAB, Marie-Ange DUCROS et Daniel MOLINA, Jennifer GRUMAN et Frédéric MARIN.